Accueil » BLOGGING : 5 CONSEILS POUR CREER UN BLOG À SUCCÈS

BLOGGING : 5 CONSEILS POUR CREER UN BLOG À SUCCÈS

Il y a quelques jours, j’ai reçu un message WordPress me souhaitant joyeux anniversaire, mon blog a eu 4 ans, en réalité il a 2 et demi, j’ai commencé à publier en juin 2018.

Je suis une grosse lectrice de blogs, que ce soit en anglais ou en français, j’en consomme régulièrement. Souvent, je tombe sur de véritables pépites qui sentent le succès et parfois j’atterris sur des choses dont j’ai du mal à saisir la portée. Je me dis alors soit il s’agit d’un courant de blogging expérimental que je ne connais pas encore, soit c’est pure maladresse.

Je dis cela sans aucune prétention, car mon blog aussi fait partie de ceux fait avec le coeur dans l’unique but de partager, sans avoir au départ pensé la moindre stratégie. Et ceci n’est pas un problème si vous voulez que ça reste un loisir et un espace plutôt confidentiel.

Toutefois, si vous trouvez que votre contenu mérite de toucher une plus grande audience, il faut se remettre en question et opérer de petits changements qui vont vous apporter plus de trafic, et qui dit plus de trafic dit plus de sous ! Je vous propose de corriger ensemble (ou pas…) nos petites erreurs 😉

1- CHOISIR LA BONNE PLATEFORME DE GESTION DE CONTENU

Quel regret pour moi de ne pas m’être informée en amont pour choisir mon hébergeur, c’est une bêtise monumentale que je paye actuellement, si j’avais choisi le bon il y a quelques années j’aurais accès à plus de fonctionnalités qui m’auraient permise d’accéder à un niveau supérieur pour mon blog beaucoup plus rapidement.

J’ai bien sûr choisi WordPress qui est le meilleur pour plein de raisons et la principale reste sa performance de référencement sur google qui est indéniable. Cependant j’ai opté à l’époque de créer mon site sur WordPress.com au lieu de WordPress.org, choix désavantageux à tous niveaux. WordPress.com est beaucoup trop cher et est très limité en extensions utiles pour votre blog.

J’ai le plan Premium et n’ai même pas la possibilité d’ajouter l’extension AdSense qui permet de percevoir des revenus publicitaires… Même si vous preniez le plan Business, aux alentours de 280€/an il me semble, ce ne sera pas intéressant par rapport à WordPress.org qui est gratuit et qui ne nécessite que l’adjonction d’un hébergeur bon marché de type O2switch (5€/mois) et qui vous permet d’avoir accès à quantité d’extensions gratuites à paramétrer sur son site.

Donc si vous avez fait la même erreur que moi, vous pouvez envisager une migration à l’aide d’un professionnel pour ne prendre aucun risque de perte de data.

2- CHOISIR UNE THÉMATIQUE PRÉCISE

Les blogs généralistes ne sont pas les plus appréciés. Les gens se disent si ça parle de tout, c’est spécialisé en rien et parfois ils peinent à identifier l’intérêt du blog, ce qu’il pourrait concrètement leur apporter.

Pour ma part, je suis incapable de parler d’une seule thématique, la preuve… Ça m’ennuierait profondément de me limiter ainsi. J’aime l’idée de pouvoir choisir si je vais vous parler plutôt de déco, plutôt de cosmétique ou carrément de business en ligne… Alors, vous avez la possibilité de tenir plusieurs blogs, oui mais bon personnellement je n’ai pas envie de me disperser ainsi, j’aime que tout soit au même endroit, mais ce n’est pas une mauvaise idée et j’y songe pour ce qui est de distinguer mes articles business de mes articles un peu plus lifestyle.

Donc, si vous aussi vous hésitez entre plusieurs thématiques, sentez-vous libre de toutes les aborder si vous y tenez et voyez ce que ça donne, rien n’est définitif et tout est ajustable par la suite. Je prends cette liberté 🗽 et tant pis pour les stats… L’important c’est le PLAISIR.

3- CHOISIR UNE THEMATIQUE EN LIEN AVEC SES COMPETENCES

Lorsque vous avez créé votre blog, vous avez dû vous demander “mais de quoi vais-je parler ?“, et en général on choisit une passion, ce fût le cas pour moi aussi. Il y a quelques années, je voyageais beaucoup et j’ai voulu créer un journal de bord, puis j’ai abandonné l’idée pour parler de mes projets professionnels, puis j’ai abandonné l’idée pour parler beauté, déco etc…

Je lis partout qu’il faut davantage parler de ses compétences, de ce en quoi on est qualifié plutôt que de ses passions afin d’apporter la meilleure information aux lecteurs. Pour ma part, je ne saurais être aussi systématique, j’ai lu bon nombre de personnes passionnées par leur thématique dont ils n’ont aucune qualification professionnelle, m’apporter le meilleur des témoignages. Et ce serait tellement triste et sans intérêt pour moi de discuter de choses qui ne me transcendent qu’à moitié, c’est justement parce que ça me passionne que je suis aussi prolixe et généreuse dans mon contenu.

Bien sûr, il ne faut pas oublier de faire appel à son bon sens, si vous consultez un blog médical ou juridique, mieux vaut qu’il soit sourcé par des sachants, ça va sans le dire. Or, quand on parle cosmétiques, vacances et design, ça va, on peut se détendre avec une approche ouverte aux contenus plus diversifiés et subjectifs, pourvu que la qualité du fond et de la forme soit au rendez-vous.

Donc pour ma part, si vous me posiez la question, je vous répondrais tout dépend de ce que vous attendez de votre blog.

Si vous ne souhaitez qu‘informer et partager vos points de vue juste pour le plaisir sans ambition particulière, alors parlez de ce que vous aimez, passion, loisir, métier, peu importe du moment que vous prenez du plaisir à l’ouvrage, j’ai fait cela pendant des années, ce n’est pas rémunérateur mais on en tire quand même une certaine satisfaction.

En revanche, si vous avez envie de construire un business grâce à votre blog que ce soit par la vente de produits physiques ou digitaux, interrogez-vous sur le but de votre blog, sur le POURQUOI de votre projet et même au-delà sur les motivations profondes de votre mission à travers cette initiative et construisez votre thématique autour de cela.

4- APPORTEZ DE LA VALEUR AUX LECTEURS

Quand vous rédigez un article et surtout si vous souhaitez qu’il trouve écho, ne centrez pas le débat sur vous, le lecteur s’en fiche complètement de votre personne, il ne vient pas vous lire il vient chercher un avis, une solution à un problème. Rédiger dans l’intention de répondre à une problématique dans l’intérêt du lecteur est essentiel pour susciter l’envie de vous lire et peut-être de vous relire par la suite, il sera rarement à l’écoute de nos états d’âme de journal intime. Nous ne sommes personne dans l’absolu pour ceux qui nous lisent, c’est brutal dit ainsi mais c’est la réalité. Les producteurs de contenu en quête de reconnaissance se tournent en général vers la création d’une chaîne Youtube plus adaptée aux profils qui souhaitent se faire connaître à titre personnel en sortant de l’anonymat, ce n’est ni la vocation, ni la motivation d’un blogueur à mon sens.

La meilleure façon de faire est d’informer en allant à l’essentiel, en allégeant les descriptions, en synthétisant pour ne garder que ce qui est pertinent, ainsi vous aurez plus de chance de retenir votre lecteur, et si en plus vous avez un style original et un peu d’humour, c’est encore mieux !

Outre le style de prose, ce qui compte véritablement c’est de ressentir votre authenticité et le caractère unique de votre témoignage. Pour ma part, je pense avoir cette faculté lorsque je lis un post, je parviens à ressentir si j’ai affaire à une personne généreuse qui me partage une expérience qui lui a apporté une réelle satisfaction ou a contrario un contributeur qui compose juste pour placer ses liens et codes promos.

5- SOYEZ SEO FRENDLY, NE NEGLIGEZ PAS LE RÉFÉRENCEMENT NATUREL

Pour être bien référencé dans Google, il y a des règles, les 4 plus importantes sont celles-ci :

  • Avoir un contenu de qualité,
  • 300 mots minimum par article,
  • Utilisation pertinente des mots-clés,
  • Avoir quelques backlinks de sites qui pointent vers votre blog.

Avoir un contenu de qualité est le point essentiel, quitte à rédiger peu, rédigez mieux. La quantité ne sert à rien, surtout au début, vous n’avez aucune audience donc concentrez vous pour rédiger l’article qui va être le plus pertinent et fournir des informations exclusives, source de valeur ajoutée aux lecteurs. Et surtout évitez les articles de 3 lignes et 10 photos qui auront aucun intérêt pour Google, dont l’algorithme favorise les contenus à forte valeur de plus de 300 mots.

Gardez à l’esprit que quand vous débutez, personne ne connaît votre travail, il faut donc aider le moteur de recherche à vous référencer afin que votre cible vous trouve plus facilement. Donc vous pensez bien que je ne vais pas intituler un article sur Hawaï “Les Vacances de Samia l’Exploratrice“, il y a très peu de chances pour que quelqu’un effectue cette recherche dans Google. Par contre “Que faire pendant ses vacances à Hawaï” donnera un peu plus de résultat…

N’oubliez pas de soigner vos métadonnées, notamment vos mots-clés qui doivent être sélectionnés de la façon la plus ciblée possible. Vous avez un outil gratuit et simple pour avoir une première idée des recherches les plus effectuées sur le moteur de recherche, à savoir Google Trend, il y a d’autres applications qui elles sont payantes et plus complètes, mais pour commencer c’est franchement inutile d’investir là-dedans. Personnellement, je ne crée pas mes métadescriptions sur WordPress (sauf article rémunéré nécessitant une stratégie particulière), dès lors que ça se fait automatiquement par Google qui sélectionne une phrase de mon article. Si vous voulez apporter plus de pertinence à votre description d’article, configurez-la vous-même dans le Bloc de paramètre de votre article.

Il est également conseillé, et c’est une des choses importantes pour propulser votre blog au niveau supérieur, de faire en sorte que des backlinks pointent vers votre site. Le fait qu’un autre blog ou site publie un lien vers votre site accroît votre authority score, la métrique qui mesure les performances globales de votre SEO.

Personnellement, je me suis très peu intéressée à ce point et c’est une erreur que je dois rectifier si je veux avoir un meilleur référencement et donc plus de trafic.

Pour cela, il faut communiquer avec les autres blogueurs, prendre le temps de nouer des liens, en valorisant votre travail mutuel. Il suffit de proposer à un blogueur de faire un article invité par exemple, ainsi en plus de générer du backlinking, vous faites aussi en sorte de vous faire connaître de vos communautés respectives.

Ça change considérablement la donne, alors osez demander à vos blogueurs préférés une collaboration, c’est toujours gagnant/gagnant.

EN CONCLUSION,

Toutes ces recommandations, je les applique bien entendu à moi-même pour m’améliorer et apporter un contenu toujours plus qualitatif, informatif et professionnel.

Les métriques ne sont pas toujours à notre avantage, mais si vous avez un contenu de qualité, une bonne part du chemin est faite. Pour ma part, malgré mes erreurs de débutant, j’arrive tout de même à vous attraper dans mes filets de plus en plus nombreux pour mon plus grand plaisir, donc merci encore de me lire et beaucoup de succès à mes futur(e)s collègues blogueurs qui auront envie de commencer cette belle aventure 😉

N’hésitez pas à venir partager votre expérience avec moi…

A Bientôt !

Laisser un commentaire