Accueil » BOTOX CAPILLAIRE, SOIN OU LISSAGE DÉGUISÉ ? AVANT/APRÈS – REVUE

BOTOX CAPILLAIRE, SOIN OU LISSAGE DÉGUISÉ ? AVANT/APRÈS – REVUE

Vous êtes prêts pour de nouvelles aventures capillaires ? Yeaaaah… ? Let’s jump right in !

Après la Taninoplastie dont je vous avais parlé dans un article dédié que vous pouvez retrouver dans l’onglet “Capillaire” de mon blog, me revoilà pour tester le Botox capillaire de chez BTox Platinum.

 

Mais qu’est-ce que le Botox capillaire ? La Réponse du Coiffeur…

Le Botox un “soin” rajeunissant à base de Kératine qui va réparer et nourrir en profondeur vos cheveux ternes et abîmés, leur apporter densité, souplesse, douceur et l’éclat d’une chevelure en bonne santé et ce pour une durée de 4 à 6 semaines environ. Ça donne envie hein…

 

Ma Définition du Botox Capillaire

Comme pour le Lissage brésilien ou celui au tanin, là encore le Botox Hair n’est pas un soin au sens propre du terme mais bel et bien un traitement de gainage capillaire temporaire qui va venir envelopper la fibre pour ainsi créer cet effet de cheveux plus forts, plus brillants et plus faciles à coiffer. Le bénéfice est par conséquent purement cosmétique et superficiel.

Même si on n’y connaît pas grand chose, il suffit de regarder la composition du produit pour voir que ce n’est ni la kératine, ni le collagène qui figurent parmi les premiers ingrédients contrairement à ce que nous laisse penser la présentation du packaging et quand bien même la kératine serait l’ingrédient principal, elle ne pourrait jamais réparer un cheveu en profondeur mais juste se coller à lui pour combler les dommages.

C’est le même principe que l’application topique de l’acide hyaluronique, ça hydrate, lisse mais ne comble pas les rides, seules les injections en profondeur dans le derme y parviennent.

Et puis, les notions de durée de l’effet du Botox sur les cheveux et le fait qu’il n’est pas recommandé d’en faire un usage fréquent nous mettent sur la piste du loup, rarement on vous donne de telles indications quand il s’agit d’un vrai soin qui apporte un véritable bénéfice.

Et enfin “Botox” quoi… Je veux dire juste le nom déjà suffit à appréhender l’ensemble du market plan auquel je souscris pourtant puisque je consomme, mais de façon éclairée en ayant pleinement conscience de ses réelles propriétés.

Mais attention, les soins tels que les masques à base de kératine, différents du Botox Hair, restent efficaces quant à eux pour l’entretien au quotidien et en prévention des dommages. J’en teste un en ce moment et s’il est à la hauteur de mes attentes, je vous en parlerai dans un prochain billet.

 

Comment utiliser le Botox capillaire ?

Une utilisation de 1 à 3 fois par an maximum est raisonnable et bien sûr si et seulement si vous avez les cheveux effectivement abîmés et que vous ne souhaitez pas les couper. Je ne vois absolument pas l’intérêt d’étouffer des cheveux sains avec ce type de produit.

Pour ma part, je n’utilise ce type de traitement qu’une fois dans l’année et encore l’année précédente je m’étais abstenue. Quand vient l’été et ses fortes chaleurs j’ai beaucoup de mal à garder un brushing net sans un passage de plaques pour le sceller et éviter qu’il ne devienne trop flou après quelques minutes. C’est la raison pour laquelle je ressens alors le besoin de m’apporter une aide afin de faciliter le coiffage et réduire les frisottis dus à l’humidité. En période estivale on se passerait bien de rester trop longtemps sous la chaleur du séchoir ou autres plaques.

Toutefois, attention, si vous n’avez pas l’habitude de tels soins et encore plus si c’est un coup d’essai je vous recommande, au moins la première fois, de le faire chez un bon professionnel afin qu’il évalue l’état de vos cheveux avant.

 

Utilisation du BTOX Platinum

 
  • Lavez ses cheveux avec un shampoing clarifiant professionnel, 2 lavages sont souvent nécessaires. Cette étape est très importante sinon le soin ne se fixera pas sur la fibre si elle n’est pas décapée et purifiée.
  • Enlevez l’excès d’eau sur les cheveux à l’aide d’une serviette, les cheveux doivent être néanmoins encore bien humides.
  • Brossez et démêlez délicatement vos cheveux.
  • Sectionnez les comme si vous alliez faire une coloration, pour ma part je les divise en 6 parties.
  • Appliquez le botox sur chaque section à l’aide d’un peigne.
  • Laissez poser 15 à 20 min maximum.
  • Rincez à l’eau uniquement.
  • Séchez au séchoir, faire un brushing puis lissez aux plaques et admirez le résultat…

En conclusion

 

 

AVANT

 

APRÈS

Sans surprise, je savais que ce produit allait m’apporter entière satisfaction avant le premier shampoing, à savoir avec le produit juste rincé et lissé que l’on garde quelques jours. Les cheveux, sont souples, doux, soyeux, brillants et faciles à coiffer.

Mais j’ai tout de même bien fait d’attendre plusieurs shampoings avant de me faire un avis définitif…

La facilité de coiffage est toujours là après le troisième shampoing, pas de frisottis à déplorer, néanmoins la brillance et le soyeux ne sont pas aussi intenses qu’au premier brushing et j’ai l’impression que mes racines graissent beaucoup plus vite à présent.

C’est pour cela que je ne vois pas vraiment l’intérêt de ce traitement, dès lors qu’il a les mêmes inconvénients que le lissage mais sans les avantages de ce dernier. Bien que ce Botox, n’apporte qu’une très légère détente du cheveu et donc ne les lisse pas mais en réduit les frisottis, je ne trouve pas que ça en vaille la peine en soi. Quitte à faire un tel traitement, je préfère largement un lissage au tanin qui va m’apporter davantage de satisfaction sur la cosmétique de mon cheveu que ce Botox qui ne sert à rien sauf à m’éviter quelques frisottis.

Quant aux soins en salon du même genre, ne vous leurrez pas, ils sont majoritairement du même acabit avec une composition plus ou moins semblable. Certains même vous vendent un soin bio à base de kératine ce qui n’a aucun sens et surtout aucun intérêt pour ce type de produit principalement constitués d’ingrédients chimiques quelque peu controversés à raison de leur nocuité quand ceux-ci sont utilisés à l’excès.

Gardez à l’esprit qu’aucun soin ne répare un cheveu abîmé, il faut couper ou entretenir son aspect avec des masques à la kératine ou au karité qui vont apporter de la douceur et un soyeux de façon plus saine que ce type d’approche qui a terme étouffe et fatigue encore plus la fibre capillaire.

Entretemps, je me suis coupée les cheveux bien plus courts cet automne, ayant fait cette expérience l’été dernier sur une longueur abîmée.

Voilà dites-moi ce que vous en pensez, je sais que beaucoup de coiffeurs ne seront pas d’accord avec mon point de vue mais bon comme disait je ne sais plus qui, “ce n’est pas à un coiffeur qu’on demande si on a besoin d’une coupe“, if you know what I mean… ;

 

A bientôt !

 

Laisser un commentaire